Glossaire A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Eau de mer

Eau des océans et des mers, caractérisée par une salinité et une densité plus élevées que celles de l'eau douce.

Source : d'après Agence de l'eau Adour-Garonne.
Eau internationale

Espace maritime n'appartenant pas un État an particulier. En tant que tel, il n'est soumis à aucune juridiction nationale et relève de la communauté internationale. Les eaux internationales représentent les deux tiers de la surface océanique terrestre.

Source : d'après Ifremer.
Eau minérale

Selon le décret 89-369 du 6 juin 1989, eau possédant un ensemble de caractéristiques qui sont de nature à lui apporter ses propriétés favorables à la santé. Elle témoigne, dans le cadre des fluctuations naturelles connues, d'une stabilité de ses caractéristiques essentielles, notamment de composition et de température à l'émergence, qui n'est pas affectée par le débit de l'eau prélevée.

Source : d'après Conseil régional de Poitou-Charentes.
Eaux côtières

Eaux de surface situées entre la ligne de base servant pour la mesure de la largeur des eaux territoriales et une distance d'un mille marin.

Source : d'après Ministère chargé de l'environnement et Onema.
Eaux de baignade

Eaux de surface terrestres ou parties de celles-ci (zone d'un plan d'eau,...), courantes ou stagnantes, et eaux marines, dans lesquelles la baignade est expressément autorisée par les autorités compétentes dans la mesure où elles satisfont à des normes européennes, et n'est pas interdite et habituellement pratiquée par un nombre important de baigneurs.

Source : d'après Ministère chargé de l'environnement et Onema.
Eaux de désalinisation

Volume total d'eau obtenu par désalinisation.

Source : d'après Eurostat.
Eaux de transition

Eaux de surface situées à proximité des embouchures de rivières ou de fleuves, qui sont partiellement salines en raison de leur proximité des eaux côtières mais qui restent fondamentalement influencées par des courants d'eau douce.

Source : d'après Onema.
Eaux profondes
Expression utilisée pour désigner les aires qui, de façon naturelle (parcs conchylicoles) ou artificielle (ports), ne se découvrent pas à marée basse.
Source : d'après Ifremer.
Eaux territoriales

Zone de mer adjacente sur laquelle s'exerce la souveraineté de l'Etat côtier au-delà de son territoire et de ses eaux intérieures (largeur maximale : 12 milles marins soit 22,2 km à partir de la ligne de base).

Source : d'après Ministère chargé de l'environnement et Onema.
Echinoderme

Animal marin caractérisé par une symétrie radiaire d'ordre cinq, protégé, selon les espèces, par des spicules calcaires ou plaques calcifiées plus ou moins développés. Les échinodermes regroupent les astéries (étoiles de mer), les crinoïdes (lys de mer), les oursins, les holothuries (bêches de mer ou concombres de mer) et les ophiures. Ils sont pourvus de « pieds » tubulaires et sont capables de se déplacer (très) lentement.

Source : d'après le Ministère chargé de l'agriculture et OIEau.
Ecotoxicité

Capacité d'une substance, du fait de sa toxicité, de produire des effets nuisibles ou incommodants pour des micro-organismes, des animaux, des plantes, ou pour l'homme par le biais de l'environnement.

Source : d'après BRGM.
Ecotoxicologie

Science qui étudie l'impact des substances chimiques sur les écosystèmes. Elle prend en compte d'une part le devenir des substances dans l'environnement (phénomènes de dégradation biotique et abiotique) et d'autre part les effets toxiques ou l'écotoxicité des substances, et les mécanismes par lesquels s'effectue la pollution de la biosphère.

Source : d'après BRGM.
Energie hydraulique

Energie produite par le mouvement de l'eau, sous toutes ses formes (chute d'eau, cours d'eau, courant marin, marée, vague). Ce mouvement peut être utilisé directement, par exemple avec un moulin à eau, ou plus couramment être converti, par exemple en énergie électrique dans une centrale hydroélectrique.

Source : d'après Wikipédia.
Energie marée motrice
Energie de la marée que l'on peut capter en utilisant les courants de marée pour faire tourner des roues ou des turbines. On peut citer comme exemple les moulins à marée existant depuis le Moyen Age, mais aussi l'usine marémotrice de la Rance en Ille-et-Vilaine.
Source : d'après Ifremer.
Energie marémotrice

Energie produite grâce aux mouvements de l'eau créés par les marées.

Source : d'après Wikipédia.
Equitox

Quantité de toxicité qui, dans 1 m3 d'eau, immobilise, au bout de 24 heures, 50 % des daphnies (micro-crustacés d'eau douce) présentes.

Source : d'après Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse.
Estran
Partie du rivage découvert à marée basse et recouverte à marée haute.
Source : d'après Conseil régional de Poitou-Charentes.
Estuaire

Partie terminale d'un fleuve, de forme évasée et où la mer remonte. C'est une zone de mélange entre eaux douces et eaux marines. Ce mélange induit un gradient très important des propriétés physico-chimiques des eaux, variable dans l'espace et dans le temps.

Source : d'après Ifremer.
Etage benthique
Espace vertical du domaine benthique marin où les conditions écologiques, fonctions de la situation par rapport au niveau de la mer, sont sensiblement constantes ou varient régulièrement entre deux niveaux critiques marquant les limites de l'étage. Les étages benthiques ont chacun des peuplements caractéristiques et leurs limites sont révélées par un changement de ces peuplements au voisinage des niveaux critiques marquant les conditions limites des étages intéressés.
Source : d'après Ifremer.
Etang d'eau saumâtre

Plan d'eau d'origine naturelle en liaison plus ou moins directe avec la mer et les eaux continentales, ce qui lui confère une salinité comprise approximativement entre 2 et 20 °/°°.

Source : d'après Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse.
Haut